Deep Blue T1 – Jennifer Donnelly

deepbluet1.png

 

informationsorange1

 

Nom du livre : Deep Blue T1 : Saga Waterfire.              Auteur : Jennifer Donnelly.

Editeur : Hachette  Romans                                         Date de sortie : 2014.

Note :  18sur20                             Livres déjà parus : 3.

Quelques mots sur l’auteur :  Issue d’une famille d’origine irlandaise, Jennifer Donnely a passé son enfance dans les Adirondack, dans le nord-est de l’État de New York, un décor qui lui sert d’inspiration pour situer certains de ses romans à succès. Elle étudie à l’Université de Rochester, où elle décroche une maîtrise en littérature anglaise et un master en histoire européenne. Elle soutient ensuite une thèse en littérature anglaise, qu’elle obtient avec la mention « grande distinction ». Jennifer Donnelly est l’auteur de plusieurs autres livres dont certains sont devenus de gros succès.

résuméorange1

Au fin fond de l’océan, dans un monde pas si différent du nôtre, vit le peuple mer. Plusieurs communautés se partagent les eaux du monde entier, certaines en bonne entente, d’autres en conflit déclaré. Lorsque la princesse Serafina s’éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de plaire au beau prince Mahdi, son promis. Pourtant, Serafina est hantée par un cauchemar lui annonçant le retour d’une ancienne malédiction. Ses sombres prémonitions se confirment quand un assassin frappe sa mère, la reine Isabella, d’une flèche empoisonnée. Serafina doit alors découvrir qui a commandité ce meurtre afin d’empêcher les communautés mers de s’entredéchirer dans une guerre impitoyable. Aidée par cinq amies issues de mers exotiques, elle mettra au jour une conspiration qui dépasse leurs pires craintes.

 

mon avisorange1

 

Avant de vous donner mon avis, il faut d’abord que je vous prévienne d’une chose, car je risque de ne pas être très objective sur ce point là. J’ai en fait une véritable obsession pour les mondes marins, et ça, depuis toute petite. Quel a donc été mon bonheur lorsque j’ai découvert cette saga peuplée de sirènes et de bestioles en tout genre !

Pour commencer ! Parlons de l’intrigue ! Elle n’est certainement pas la plus élaborée que j’ai pu découvrir dans le monde littéraire mais elle se rattrape aisément par le fait que l’auteur a exploité un monde qui ne l’est pas souvent : celui des eaux. Le point négatif qui plombe un peu l’intrigue vers le bas selon moi est le fait qu’on a tendance à deviner pas mal de choses à l’avance. Le suspens n’est donc pas le point fort de ce livre. Malgré tout, il y a pas mal d’actions au sein de ce premier tome, ne nous laissant peu de temps pour nous ennuyer.

Le style de l’auteur est agréable à lire et le livre est bien aéré ce qui fait qu’on le finit assez vite. L’auteur a eu la gentilesse de fournir un lexique à l’arrière de ce premier tome pour éviter que les lecteurs soient perdus par le riche vocabulaire décrivant ce nouveau monde marin. Cela pourrait en décourager certains mais ça n’a pas été le cas pour moi.

Venons en enfin aux personnages qui peuplent cette histoire. Serafina est bien sûr le personnage principal de cette histoire et j’ai très bien pu me mettre à sa place. J’aurais cependant souhaité que les personnages secondaires comme Mahdi soient plus développés. Je ne sais pas si l’auteur l’aura fait exprès afin de garder le mystère pour le dévoiler ensuite dans le tome suivant, je l’espère toutefois.

conclusionorange1

En gros ce qui m’a fait le plus apprécier ce premier tome est le fait que l’histoire se passe sous l’eau. Alors oui, c’est peut être pas un argument très recevable mais ça se tient de mon point de vue 😛 ! J’ai toutefois aussi apprécié l’intrigue en général grâce aux personnages et aux mystères qui se cachent encore derrière certains d’entre eux. Et rien que parce que les sirènes descendent de la légende d’Atlantide dans cette histoire, j’suis fan 😛 !