Drame·Historique·Témoignage

Ma Terre Empoisonnée – Tran To Nga.

materreempoisonnée.png

 

 

informationsorange1

 

Nom du livre : Ma Terre Empoisonnée.

Nom de l’auteur : Tran To Nga & Philippe Broussard.

Éditeur : Stock.

Livres déjà parus : 1.

Nombre de pages : 304.

Note : 16sur20

Quelques mots sur l’auteur :  Tran To Nga, décorée de la légion d’honneur, aime se présenter comme un « trait d’union » entre la France et le Vietnam. Après la guerre, elle a longtemps été directrice d’école à Hô-Chi-Minh-Ville et se consacre désormais aux victimes de l’agent orange.
Philippe Broussard est journaliste et écrivain. Prix Albert-Londres en 1993, il a notamment été grand reporter au Monde (1989-2005) puis rédacteur en chef à L’Express (2005-2016). Il est l’auteur d’une dizaine de livres, dont La Disparue de San Juan (Stock, 2011) et Vivre cent jours en un (Stock, 2015).

résuméorange1

Tran To Nga raconte ici son étonnant destin franco-vietnamien, une vie de combats et d’utopies. Issue d’une famille d’intellectuels, elle grandit au temps de l’Indochine française et vit au plus près la lutte pour l’indépendance.Après de brillantes études à Saigon puis à Hanoi, elle s’engage dans le mouvement de libération du Sud-Vietnam contre la présence américaine. Dans les années 1960, alors que la violence fait rage, elle s’active au coeur de la jungle, dans les camps de maquisards. Son destin bascule quand les avions de l’US Army larguent d’énormes quantités de désherbant sur ces forêts. Ce produit, surnommé « agent orange », a des effets dévastateurs : les arbres meurent, les sols sont pollués, des centaines de milliers de personnes contaminées. Nga, elle-même atteinte par
ces nuages toxiques, découvrira, des années plus tard, les ravages qu’ils peuvent provoquer.
Aujourd’hui, elle vient en aide aux victimes oubliées de l’agent orange et poursuit devant la justice française vingt-six sociétés américaines de pétrochimie l’ayant fabriqué.
Dans ce livre, écrit avec Philippe Broussard, l’auteur retrace le parcours qui l’a conduite également à connaître la clandestinité, la torture et la prison. Son récit de la guerre du Vietnam et de ses conséquences offre une vision inédite du conflit, dénuée de haine, touchante d’humanité, d’amour maternel et de courage.

mon avisorange1

Je remercie sincèrement les Editions Stock de m’avoir permis de découvrir ce livre qui mérite d’être connu, ne serait ce que par l’importance de la cause qu’il défend.

Ma Terre Empoisonnée est un livre autobiographique écrit par Philippe Broussard et Tran To Nga mais nous évoluons tout au long du récit dans les yeux de cette dernière. Ce livre est un parcours de vie, un combat perpétuel pour la paix et les droits à la justice universelle. La guerre du Vietnam y est dépeinte du point de vue communiste (même si Tran To Nga) était surtout attaché à la liberté de son pays pour le libérer de la tutelle colonialiste plutôt que d’appartenir à un quelconque parti politique. J’ai étudié ce conflit au lycée, bien à l’abri de ce dernier ; tournant les pages de mon livre d’histoire. Les clichés relatant cette guerre et les textes anonymes me touchaient moyennement, tout était bien trop loin historiquement et géographiquement pour que ces drames s’infiltrent en moi. A travers le récit de Tran To Nga, les paysages du Vietnam et ses luttent se sont colorées de sorte à ce que je prenne moi aussi part à cette histoire.

Nous suivons le quotidien de cette femme extraordinaire qu’est Tran To Nga ainsi que ses combats. Il faut que je vous dise à quel point son humanité et son courage m’ont impressionné. La force d’âme de cette femme qui a du parfois mettre sa vie personnelle entre parenthèses pour défendre ses idéaux, est sidérante. Même après tout ce qu’elle a traversé, tel un roseau se courbant face au vent, rien n’a pu la briser.

Ma Terre Empoisonnée n’est pas un appel à la colère envers les responsables de ces drames provoqué par l’agent orange, vendu par MONSANTO (et d’autres firmes) au gouvernement américain. Ce livre est un appel à la paix et sonne le temps des responsabilités. En effet, de nombreuses victimes de ce défoliant surpuissant et dévastateur n’ont pas été entendues ni indemnisées. Ces personnes ayant été au contact de ce produit ont bien souvent développé des maladies et malformations, les transmettant ensuite à leurs enfants. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à Tran To Nga. Aujourd’hui, cette dernière est la voix de toutes les victimes qui ne peuvent pas briser le silence. Voici le dernier combat de cette femme héroïne, le combat de sa vie.

conclusionorange1

Ce livre est vraiment une belle découverte ! Même si le style de l’auteur est assez simple, il a comme point positif de facilement nous immerger dans le récit. J’ai été impressionnée par la personne de Tran To Nga, héroïne intemporelle qui restera dans ma mémoire. J’espère un jour, comme elle, pouvoir défendre la cause d’êtres victimes d’injustice.

Une réflexion au sujet de « Ma Terre Empoisonnée – Tran To Nga. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s