Drame·Dystopique·Romance

La vie rêvée d’Ève T1 – Anna Carey.

la vie rêvée d'ève

 

informationsorange1

 

Nom du livre : La vie rêvée d’Ève.

Nom de l’auteur : Anna Carey.

Éditeur : PKJ.

Livres déjà parus : 2.

Nombre de pages : 244.

Note : 14sur20

résuméorange1

USA 2032. Seize ans après qu’un virus mortel a décimé la Terre, hommes et femmes vivent séparés. Ève, 18 ans, n’a jamais quitté l’enceinte de son école. Elle pense qu’un avenir radieux l’attend, jusqu’à ce qu’elle découvre la terrible vérité : les jeunes diplômées sont enfermées dans une clinique où elles enchaînent les maternités pour repeupler le monde dévasté. Horrifiée, Ève s’enfuit. Commence alors un voyage solitaire et périlleux à travers la Zone, où elle doit éviter les chiens sauvages et les hommes qui la terrifient. Jusqu’au jour où elle rencontre Caleb, un jeune rebelle qui gagne peu à peu sa confiance… puis son cœur. Mais dans ce monde ravagé, l’amour est un luxe qu’Ève ne peut se permettre. Sauf à le payer très cher.
mon avisorange1.png
Suite à mon échange avec Sweety  du blog Les Bouquins d’un Bébé Dragon, j’ai été intriguée par « La vie rêvée d’Ève » . En flânant à la bibliothèque, je suis par hasard tombée dessus, j’ai donc décidé de le lire.
Même si ma lecture a bien commencé, je ressors mitigée de cette dernière. De bonnes choses en ressortent bien que quelques autres m’ont un peu déçue.
En effet, l’intrigue commence vite et bien dans le sens où elle ne met pas 100 pages avant de se lancer. Dès la fin du chapitre 1 on sait à quoi s’en tenir ! Les chapitres sont courts et l’action est prenante, cependant les péripéties de la jeune Eve m’ont parfois semblé trop simple, elle s’en tire apparemment toujours sans trop d’efforts. 
J’ai apprécié l’évolution de l’histoire : la fuite d’Eve soudain mise au pied du mur par la vérité dévoilée de son destin, l’amour qu’elle éprouvera malgré son éducation allant à l’encontre de cette dernière et enfin son évolution dans l’environnement hostile externe à son Ecole. Eve qui était au début Miss Je sais tout dans le genre Hermione Granger, devient soudain débrouillarde. Malgré tout, on ne sait pas grand chose sur cette société qui opprime les individus.
Le style est sans doute le point qui m’aura le plus déçue. Je savais que la vie rêvée d’Ève était un roman jeunesse, mais j’ai tout de même trouvé la plume de l’auteur vraiment trop simpliste. 
Les personnages ne sont à mon gout, pas assez développés ce qui m’a un peu empêché de m’attacher à ces derniers. 
conclusionorange1
La vie rêvée d’Eve m’a fait passé un bon moment mais le tout n’est cependant pas assez exploité pour en faire un super bon livre !

7 réflexions au sujet de « La vie rêvée d’Ève T1 – Anna Carey. »

  1. Mince, l’histoire avait l’air bien, mais du coup ta chronique me fait un peu changer d’avis… Peut-être que je me laisserai quand même tenter un jour. Certains romans jeunesses sont, malgré un langage simple, plutôt complexes, mais là vu ce que tu en dis j’ai peur que ça me lasse ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s