Les sorties qui m’intéressent : Octobre #2.

sorties

 

Bonjour à tous ! Nous sommes déjà presque à la fin du mois de Septembre et j’ai profité de ce jour de congé pour un coup d’œil aux sorties du mois prochain ! Pas moins de 5 livres me font de l’œil, dont 1 énormément. Je vous laisse donc avec ma petite sélection en espérant que certaines vous donnent envie ! N’hésitez pas à me donner les titres des bouquins que vous attendez avec impatience, j’aime papoter !

never-never-tome-1-822210 J’entends déjà pas mal parler de ce livre de l’autre côté de l’Océan, c’est pourquoi je vais surement me laisser tenter. En voici donc le résumé qui est selon moi, très mystérieux  :

Charlie et Silas ont commencé à comprendre ce qui leur est arrivé : tous deux ont perdu la mémoire et ne se souviennent de rien. Il leur faut tout redécouvrir, mais un événement imprévu a encore compliqué les choses. Leur mémoire s’est à nouveau évanouie au bout de quelques heures, les obligeant à tout recommencer.

Pourtant, ils progressent dans leur quête des souvenirs et d’eux-mêmes. Ils sont désormais alliés dans cette recherche malgré tout ce qui les a séparés et qu’ils doivent redécouvrir. Et surtout, ils savent que l’explication de cette amnésie pourrait être en eux et que  » jamais, jamais « , cette expression qu’ils retrouvent partout dans leur passé est peut-être la clé de tout.


lumiere-le-voyage-de-svetlana-836387Je pense surement investir dans celui-ci pour le glisser dans ma PAL de l’hiver, il suffit de regarder la couverture pour comprendre pourquoi ! Le résumé n’a pas l’air forcément hyper original, mais le monde brodé autour de cette histoire a l’air sympa !

Entre raison et passion, ombre et lumière,
le destin captivant de Svetlana.

Hantée par la dernière volonté de sa mère adoptive,
Svetlana quitte le Paris des Lumières pour rejoindre
la Russie des tsars. Au cours de ce voyage, elle rencontre
des êtres mystérieux, Varlaam et Mira, et se découvre
d’étonnants pouvoirs…
Pour accepter sa véritable identité, Svetlana doit affronter
sa part d’ombre. Et qui, de Boris l’officier d’élite, ou d’Aliocha,
le paysan rebelle, l’aidera à se révéler à elle-même ?

« Carole Trébor mêle roman historique et roman
fantastique, philosophie et surnaturel avec évidence.
LUMIÈRE est un roman lumineux ! »


sim-survivor-833479
Entrer une légende

 Ce livre parle d’un jeu virtuel qui au final se trouve ne pas en être vraiment un. C’est le genre d’univers que je n’ai jamais testé, c’est donc l’occasion de m’y mettre non ?

Sandro, 18 ans, est un fils de bonne famille, qui s’ennuie dans son monde luxueux et douillet au point de rechercher par tous les moyens à « planer ». Il est contacté par Ambra, une adolescente de 17 ans au caractère bien trempé, qui lui propose de vivre une expérience inédite et puissante. A ses côtés, Sandro se retrouve embarqué dans un stupéfiant jeu en théorie virtuel, Sim Survivor, dont chaque saison est suivie par des millions de fidèles connectés.

Sandro comprend vite que ce monde, violent et cruel, n’est peut-être pas une simple simulation. Et si, comme le pense Ambra, tout était réel ? S’il ne s’agissait pas d’un jeu mais d’une véritable et impitoyable épreuve de survie ?

Tout en jouant sa peau, Sandro doit percer bien des mystères, jusqu’à réaliser que l’avenir du jeu mais aussi de son pays est entre ses mains.


lucy-et-le-royaume-des-morts-835476ET LE MEILLEUR POUR LA FIN ! Lucy et le royaume des morts, non mais regardez moi cette couverture ! Je vous avais déjà fait un article sur la maison d’édition qui publie ce livre, vous vous souvenez ? Je vous parle bien de Mots en Flots ! Le résumé, la couverture, l’ambiance, tout me donne envie de me plonger dans cet univers !

La silhouette se rapprochait lentement. À chaque pas, son image nous apparaissait un peu plus nette. Il s’agissait d’un personnage mesurant pas loin de deux mètres, vêtu d’une cape noire dont la capuche masquait la totalité du visage. Il avait une démarche incertaine, voire chancelante, un peu comme s’il n’avait plus marché depuis des lustres et redécouvrait peu à peu d’anciens automatismes.

Soudain, la lune perça à travers le feuillage dense au-dessus de nos têtes et vint éclairer notre visiteur imprévu. Nous fîmes tous les trois un fantastique bond en arrière, trop terrifiés pour même parvenir à hurler de peur. Les rayons venaient de nous dévoiler un visage creusé, sale et entièrement dépourvu de chair.

Devant nous, se tenait un authentique squelette.