La passe miroir : Les fiancés de l’hiver T1.

passemiroir

informationsorange1

 

Nom du livre : La passe miroir : les fiancés de l’hiver.

Nom de l’auteur : Christelle Dabos.

Éditeur : Gallimard Jeunesse.

Livres déjà parus : 1.

Nombre de pages : 528.

                                                                        Note : 20sur20

Quelques mots sur l’auteur : Christelle Dabos est née en 1980 sur la Côte d’Azur. Elle commence à gribouiller ses premiers textes sur les bancs de la faculté et se destine à être bibliothécaire quand la maladie survient. L’écriture devient alors une seconde nature, notamment au sein de Plume d’Argent, une communauté d’auteurs sur Internet. Elle décide de relever son premier défi littéraire grâce à leurs encouragements et devient ainsi la grande lauréate du Concours du premier roman jeunesse. Christelle Dabos vit en Belgique.

résuméorange1

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant.

mon avisorange1

Cela fait un petit moment que je n’ai pas écris sur le blog et je m’en excuse, cependant j’avais une panne de lecture monumentale qui m’a empêché de poser les yeux sur un livre. Afin d’en sortir, j’ai choisi de me tourner vers mon livre chouchou que je n’avais pas encore chroniqué ici et qui me redonnerait forcément l’envie de lire. Et comme je m’y attendais, ça a marché du feu de Dieu ! 

Rentrons dans le vif du sujet ! Ce qui m’a premièrement marqué en lisant les quelques premières pages, c’est le monde foisonnant dans lequel l’auteur nous embarque. Il n’est comparable à nul autre mais se rapproche très fortement de celui imaginé par le très célèbre Miyazaki (si vous ne le connaissez pas encore, foncez !). Je suis une très grande fan et l’auteur a d’ailleurs avoué qu’il était une incroyable source d’inspiration pour elle, j’avais donc vu juste. Tout est bien pensé, réfléchi et vraiment plausible alors qu’on est dans le registre de l’imaginaire.

L’intrigue est vraiment superbe. Alors qu’on s’attend à un truc ficelé assez simplement, l’auteur a réussi à me faire tourner en bourrique. Parce que ce livre délivre un message sur les apparences assez poignant : peut-on se fier à ces dernières ? Ophélie en fait  l’amère expérience durant tout ce premier tome en s’appuyant sur les mauvaises personnes. De la même manière, quasiment tous les personnages pensent qu’Ophélie est une maladroite incapable de se débrouiller, pourtant tel ne sera pas le cas.

J’ai donc adoré l’héroïne de ce livre. Elle n’est pas parfaite mais c’est justement en cela que je l’ai trouvé adorable et crédible ! Elle s’endurcit au fil du récit et prend elle même son destin en main, refusant qu’on le fasse pour elle. Tous les personnages qui gravitent autour d’elle sont profonds, recherchés et vraiment cools ! 

Enfin, malgré le titre, le livre n’est pas du tout centré sur la romance (pour les frileux du genre). Jai d’ailleurs tout de même trouvé assez drôle la manière dont ce couple était aussi mal assorti. 

conclusionorange1

En soit, c’est un méga coup de coeur pour moi. Je ne trouve aucun point négatif à ce livre.