Throwback Thursday #5 -Girl Power.

Je reviens aujourd’hui pour un nouveau numéro du rendez-vous Throwback Thursday du blog Bettie Rose Books ! Je sais que je n’ai pas encore chroniqué le livre présenté (je suis légèrement en retard) mais l’ayant adoré et collant au thème, je ne pouvais que le sélectionner ! 😊


Mais qu’est ce que le Throwback Thursday ?

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine un thème sera fixé et chaque blogueur/blogueuse participant(e) partagera une lecture ( et une seule, pas de triche) autour de ce thème.
Ce que permet ce rendez-vous ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !

girlpower1

Jeudi 09 mars : Girl Power (féminisme ou un personnage principal féminin).

Comme dit précédemment, je n’ai pas encore chroniqué le livre que j’ai sélectionné pour ce thème mais franchement je devais vous en parler ! 😄 L’héroïne principale aurait pu tout à fait se retrouver dans une manif’ féministe si elle vivait dans notre monde. Sérieusement, Charley Davidson, c’est la nana badass qui ne recule devant rien et encaisse les chocs (physiques comme mentaux 😂). Belle tout en ayant une cervelle, drôle tout en étant attachante, elle ne peut que rentrer dans le thème. Si vous aimez ce genre d’héroïne, alors vous accrocherez sans doute à la saga entière ! Je vous laisse avec le résume et l’image de la couverture, peut-être aurez-vous envie de tenter cette lecture ?

charley-davidson-tome-1-premiere-tombe-sur-la-droite-1953602-264-432

 » Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi.

Mon nom c’est Charley et je suis la Faucheuse.

Les morts, je connais : j’en vois depuis que je suis née. Des fois, je les aide à faire des trucs du genre laisser un mot à leurs proches ou traquer leur assassin… Ça tombe bien parce que je suis aussi détective privée ! Pratique, non ? Ce qui l’est moins, c’est que les gens autour de moi ont du mal à y croire. Comme Swopes, l’agent avec qui je bosse : je voudrais qu’il me lâche un peu la grappe.

Cela dit, je pourrais le gérer si je n’avais pas d’autres chats à fouetter… comme ce bel inconnu qui vient me rendre visite toutes les nuits dans des rêves torrides et dont j’aimerais bien découvrir l’identité… «