Shopping à Manhattan – Sophie Kinsella. 

 

shopping

informationsorange1

Nom du livre : L’accro du shopping à Manhattan.

Nom de l’auteur :  Sophie Kinsella.

Nombre de pages : 448.

   Note : 17sur20


Quelques mots sur l’auteur : Sous le pseudonyme de Sophie Kinsella se cache l’auteur à succès Madeleine Wickham, dont Belfond a republié les premiers romans, Un week-end entre amis, Une maison de rêve et La Madone des enterrements. Sophie Kinsella est devenue écrivain après avoir été journaliste financière. Elle est l’auteur de la fameuse série des aventures de l’inoubliable Becky Bloomwood-Brandon, Confessions d’une accro du shopping, Becky à Manhattan, L’accro du shopping dit oui, L’accro du shopping a une sœur et L’accro du shopping attend un bébé. La suite des aventures de L’Accro paraît chez Belfond en 2015 et 2016. Sophie Kinsella vit à Londres avec son mari et leurs trois enfants.

résuméorange1

Becky Bloomwood, la terreur des distributeurs, ne s’est guère assagie. Mais à quoi bon être devenue la journaliste financière la plus populaire d’Angleterre si l’on n’en profite pas ?
Elle file le parfait amour avec le séduisant Luke qui monte une nouvelle agence de communication à… New York ! Le rêve pour toute accro du shopping qui se respecte !
Aux anges, Becky s’envole vers ce paradis de la consommation et se grise de soldes, de marques et de boutiques. L’ivresse tourne à la gueule de bois quand, dans un tabloïd anglais, on découvre un cliché de Becky en pleine frénésie d’achats sur la Cinquième Avenue : adieu la crédibilité !

mon avisorange1

Bonjour ! Je vous retrouve avec ma chronique du jour, celle du livre L’accro du shopping à Manhattan ! Attention, ne faites pas la même erreur que moi car j’ai sans faire exprès lu ce bouquin avant le premier, oui car c’est un second tome… ^^ Ce n’était pas écrit spécifiquement sur la couverture donc je me suis faite avoir. Néanmoins, je ne me suis pas sentie perdue et j’ai bien accroché, une bonne chose me direz-vous !

On commence donc ce second tome en suivant Becky, une accro inconditionnelle au shopping. Elle a réglé ses dettes mais son passé d’acheteuse compulsive va la suivre et la mettre dans une drôle de situations. Je ne lis habituellement pas ce genre de littérature, n’étant en plus pas passionnée par le shopping, je suis le genre de fille qui choisit ses fringues en 10 min chrono dans une boutique. Je préfère de loin passer le temps restant de mon après midi à flâner dans une bibliothèque… BREF ! Malgré tout, il ne m’a pas été difficile de faire le parallèle entre les deux, car Becky ressentait les mêmes choses que moi lorsque je suis en face d’un bouquin trop cool !

Le plus gros atout de ce livre est sans aucun doute Becky, comme je le disais. Elle a le don de se mettre dans des situations pas possibles, n’a parfois aucun sens des réalités et m’a beaucoup fait rire tant ses excuses pour acheter une chose de plus étaient farfelues… Bon parfois elle en devient presque agaçante mais on lui pardonne compte tenue de sa naïveté.

L’intrigue n’est pour sûr pas la plus développée que j’ai pu croiser, mais cette légèreté m’a fait passé un très bon moment, j’en avais besoin je crois ^^ !

Enfin, j’ai découvert la plume de Sophie Kinsella pour la première fois et je dois dire qu’il me tarde de recommencer ! Merveilleusement fluide et légère, je me suis sentie transportée dans un genre qui n’était pas habituellement le mien. 

conclusionorange1

En conclusion, je dirais que j’ai passé un très bon moment aux côtés de notre héroïne au goût démesuré pour le shopping. J’espère trouver les prochains tomes chez un bouquiniste, j’ai hâte de savoir dans quelles histoires Becky va encore se fourrer !