Plus jeune que moi T1 – Chihiro Hiro. 

informationsorange1

 

Nom du livre : Plus jeune que moi T1.

Nom de l’auteur :  Chihiro Hiro.

Nombre de pages : 169.

  Note : 14sur20

 

résuméorange1

Mihoro est lycéenne, mais elle est aussi et surtout la soeur aînée d’une grande fratrie ! Aussi, pour aider sa mère, il n’est pas rare qu’elle s’occupe de ses quatre petits frères. Attentionnée à l’égard des autres, elle est sans aucun doute une fille sur qui on peut compter. Aussi, un matin, alors qu’elle se rend au lycée, elle vient en aide à un jeune garçon, dont le vélo vient de dérailler. Très vite, ces deux-là se rapprochent. Mais tandis que Mihoro le considère un peu comme son nouveau « petit frère », lui, a des vues sur la jeune fille…

mon avisorange1

Hello ! Aujourd’hui nouvelle chronique, celle du premier tome du manga Plus jeune que moi, paru en France en 2017 chez les Éditions Ankata (que je remercie chaleureusement pour cette envoi, de même que Babelio). En effet, j’ai eu la chance d’être sélectionnée pour participer à la dernière masse critique, qui fut d’ailleurs ma première. Bref, je vais vous parler de mon avis concernant ce premier tome en quelques lignes.

Le résumé une fois lu m’a semblé au départ un peu simpliste mais c’est souvent le cas avec les Shôjos, ce qui ne m’empêche généralement pas de passer un bon moment en les lisant. On suit donc Mihoro, une lycéenne et aînée d’une grande fraterie ainsi que Miyao, un jeune homme qu’elle rencontre suite au déraillement de son vélo. Par la force des choses (du vélo) et du destin, les deux se lient d’amitié et apprennent à se connaître. On comprend très vite que les deux ne se considèrent pas de la même manière. Mihoro souvent débordée par sa fraterie, a plutôt l’air de voir le jeune homme comme un petit frère de plus. Lui, cependant ne pense apparement pas la même chose.

Dès lors on comprend très vite que la relation ne va pas pouvoir continuer ainsi indéfiniment. J’ai pas mal aimé les personnages même si je pense qu’il me faudra un ou deux tomes de plus pour réellement me les approprier. Mihoro est attachante, pas toujours sûre d’elle et tente de faire de son mieux pour satisfaire un maximum de monde. Miyao est quand à lui assez mystérieux, je n’ai pas réussi à bien le cerner, comme la jeune femme d’ailleurs… Ses réactions sont parfois déplacées et disproportionnées… peut être a t’il vécu quelque chose qui l’aurait fait devenir ainsi ? Je ne sais pas, mais j’avoue être très curieuse.

Comme dit au départ, ce n’est pas forcément que l’intrigue qui m’a poussé à sélectionner ce manga à la masse critique de Babelio, c’est aussi et surtout grâce au style du mangaka. Les dessins sont très sympas et l’auteur prend soin de déposer à de nombreuses reprises des petits mots au lecteur, chose que j’aime lorsque je me plonge dans un manga.

conclusionorange1

En conclusion, c’est pour le moment plutôt une bonne lecture. J’attends cependant de lire la suite pour me prononcer quant à l’originalité de l’histoire complète. Si les Shôjos sont votre truc, alors vous pouvez tenter 😎 !