Autre Monde T3 – Maxime Chattam. 

informationsorange1

Nom du livre : Autre Monde T3.

Nom de l’auteur :  Maxime Chattam.

Editions : Albin Michel.

Nombre de pages : 496.

                                                           Note : 20SUR20coeur

 

Quelques mots concernant l’auteur : Maxime Chattam, nom d’auteur de Maxime Drouot, est un romancier français, spécialisé dans le roman policier.
Au cours de son enfance, le jeune Maxime fait de fréquents séjours aux États-Unis : sa première destination en 1987 est Portland dans l’Oregon, ville qui lui inspirera son premier thriller (« Le 5ème règne », 1999). Rêvant d’abord d’être comédien, il suit le Cours Simon, devient figurant dans un spectacle de Robert Hossein et joue dans plusieurs téléfilms.
Il fait plusieurs petits boulots et reprend ses études de Lettres modernes. Pour se faire connaître du milieu du livre, il devient vendeur de romans policiers à la FNAC.
Il suit une formation de criminologie pendant un an où il étudie la psychiatrie criminelle, la police technique et scientifique et la médecine légale. Il assiste même à des autopsies et rencontre des spécialistes pour préparer son roman.
Toujours libraire, il consacre ses week-ends à son projet de thriller. Il rédige « L’âme du mal » en 2001, qui est publié l’année suivante chez Michel Lafon. Ce roman devient le premier volet de la « Trilogie du mal, » suivi de « In Tenebris » et « Maléfices. »
Maxime Chattam est membre du collectif d’artistes La Ligue de l’Imaginaire.
Il est marié à l’animatrice Faustine Bollaert depuis le 31 août 2012 et papa d’une petite fille, Abbie, née le 18 juillet 2013. Il a aussi un petit garçon, Peter, né le 24 juillet 2015.
Le Cinquième Règne est publié bien plus tard, en 2003, sous le pseudonyme de Maxime Williams.

résuméorange1

L’invasion d’Eden est imminente. Pour défendre la cité et déjouer les plans maléfiques de la reine Malronce, il n’y a plus d’autre choix : il faut combattre. Les Pans doivent alors développer leurs pouvoirs, affronter Cyniks et Gloutons dans une guerre sans merci, braver le Raupéroden, dont la vraie nature, comme celle de la reine Malronce, leur restera longtemps inconnue. C’est l’épreuve ultime pour Matt, Ambre et Tobias, qui doivent apprendre la vie en commun, la politique, et aussi le lien vital et salvateur qu’il faut préserver avec la nature. Pour survivre, pour que le monde change, et que renaisse l’espoir. Entrez dans l’Autre-Monde, rejoignez l’Alliance des Trois. Elle vous mènera, avec elle, jusqu’au bout de sa longue quête…

mon avisorange1

Hello ! Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique, celle du troisième tome de la saga Autre Monde de Maxime Chattam. Je vous le dis tout de suite, histoire de bien vous mettre l’eau à la bouche, ce tome est un réel coup de coeur. 

Dès le début du tome, j’ai pu me remettre facilement dans l’intrigue grâce à l’écriture fluide de l’auteur. Les Pans sont au courant des plans de Malronce et l’iminence d’une guerre est évidente. Mais voilà, quelque chose pose problème : le nombre inférieur des Pans face aux différentes armées de Cyniks. Au départ, on sent clairement que les enfants sont découragés, vaut-il vraiment la peine de s’engager dans un combat ou de fuir afin de se préserver ? Mais pour fuir où ? Car les Cyniks semblent bien décidés à capturer tous les Pans vivants, dans l’optique de « leur quête des peaux ». L’intrigue avance à vitesse grand V dans ce tome, plusieurs de mes questions ont enfin trouvé réponses. Des révélations de tailles ainsi que l’ingéniosité des Pans auront leur poids dans la balance pour la bataille finale.

Concernant les personnages principaux, ils ont gagné en maturité, comme dans chacun des tomes. L’alliance des trois n’est au début du roman plus au complet mais bien d’autres personnages tout aussi intéressants feront leur entrée. J’ai apprécié le fait que Matt soit un peu moins tête brûlé et qu’Ambre prenne plus de place. Je l’avais trouvé un peu effacée face à Mathias dans le premier tome, mais tel n’a plus été la cas dans celui-ci.

Maxime Chattam nous donne l’occasion rêvée d’explorer un peu plus le monde extraordinaire qu’il a imaginé. On fait la connaissance d’un nouveau peuple, des zones jusqu’alors inconnues sont enfin dévoilées et des créatures nouvelles sont décrites. Franchement, comment vous dire à quel point j’ai pu voyager tout au long de ma lecture !

conclusionorange1

En conclusion, j’ai adoré ce tome qui clôture le premier cycle de cette saga. L’auteur m’a envouté par sa plume et son imagination, tellement qu’il me tarde d’enchaîner les tomes à la suite, sans m’arrêter. Mais je souhaite savourer les prochains tomes, c’est pourquoi je vais un peu me retenir. 😎