Volatilisés – Liam Fost.

informationsorange1

Nom du livre : Volatilisés.

Nom de l’auteur :  Liam Fost.

Editions : Rebelle Editions.

Nombre de pages : 204.

                                                           Note : 14sur20

résuméorange1

À son réveil, Matthew s’aperçoit que quelque chose ne va pas. Il sort de chez lui et se rend compte qu’il est seul, que tout le monde a disparu. Tout lui paraît différent, ce Nouveau Monde semble être un patchwork de celui qu’il connaissait… Où se trouve-t-il réellement ? Pourquoi est-il là ? Les personnes qu’il va rencontrer pourront peut-être l’aider, mais seulement le voudront-elles ?
S’il souhaite s’en sortir, Matthew devra s’adapter à un nouvel univers, ainsi qu’à ses règles.

mon avisorange1

Bonjour ! Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique, celle de Volatilisés un livre écrit par Liam Fost et édité par les éditions Rebelle. Premièrement, je souhaite vous dire que j’admire le travail qui a été fait sur la couverture, elle est magnifique et m’a directement donné envie de me plonger dans cet univers. Dans l’ensemble ma lecture fût plutôt sympathique, mais il m’a manqué pas mal de choses pour rentrer totalement dans ce one-shot. Je vais tenter de tout vous expliquer au mieux, afin de vous donner envie pourquoi pas, de le découvrir.

On suit donc Matthew dès le début du roman, qui se réveille un matin avec la nette impression que tout a changé. Les voitures sont abandonnées, il ne croise quasi personne et finit par se demander s’il n’a pas changé de planète. Il croise en premier lieu une petite fille : Emily et un groupe se forme petit à petit à mesure que l’histoire se construit. Dans cette réalité, les routes et les rues changent très souvent de place, les quartiers locaux et étrangers s’entrecroisent comme s’ils faisaient partis de la même ville. Beaucoup de questions se posent… et alors que certains souhaitent juste s’en sortir, d’autres personnes présentes semblent vouloir du mal aux autres. Mais pour quelle raison ?

J’ai trouvé que le mystère était assez bien gardé et puis dévoilé comme il fallait tout au long du livre. On chemine au même rythme que les personnages du groupe de Matthew, j’ai d’ailleurs parfois été un peu frustrée par l’attente interminable pour connaître le fin mot de l’histoire.

Le principal problème de ce livre tient au nombre de pages qu’il possède. En effet, 200 pages pour traiter d’une histoire aussi large avec des personnages aussi divers, c’est plutôt compliqué. L’auteur s’en tire pas trop mal mais il m’a manqué de la profondeur. Que ce soit au niveau des personnages, de l’intrigue, des descriptions de l’environnement, j’aurais aimé en savoir plus. À cause de cela, je ne me suis pas trop attaché aux personnages. Pourtant ce livre a un bon potentiel !

La plume de l’auteur est très agréable, je tiens à le souligner. Les phrases sont bien construites et les chapitres sont assez courts, ce qui donne l’envie de lire toujours un peu plus.

conclusionorange1

En clair, ce roman est un concentré de bonnes idées qui n’ont à mon sens pas été suffisamment exploitées et développées. Néanmoins, l’histoire plutôt originale et la plume de l’auteur m’ont tout de même fait passer un bon moment de lecture.